CHRONIQUE : La loi du coeur

 » Malgré elle. Malgré lui. Une seule loi : la passion »

La Loi du Coeur

AUTEUR : HARMON, Amy
COLLECTION : R
EDITION : Robert Laffont – 2016
N° DE PAGES : 425.

« [..] il y a quelque chose en toi qui m’attire, qui me retourne et qui me fait dire que, si tu voulais bien m’ouvrir ton cœur, si tu voulais juste m’aimer aussi, on pourrait être heureux. »

Page 229

∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼

RESUME

9782221193211

Lui, c’était un « bébé crack » orphelin de mère, qui est un indomptable et mystérieux jeune homme.

Elle, c’est une jeune fille rayonnante, qui repousse les limites et essaye de dompter les plus rebelles.

Lui, c’est Moïse, à la fois un jeune homme écorché et attirant.

Elle, c’est Georgie, une fille qui ne sait pas que sa rencontre avec Moïse va les bouleverser, tous les deux, à jamais…
Un roman remplit de tableaux, d’esquisses, et de personnages haut en couleur. C’est une histoire émouvante, captivante aux personnages à la fois troublants et attachants.

∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼

CRITIQUE

Je ne suis pas une adepte des livres qui alternent les voix des personnages à chaque chapitre, mais ce livre est une perle. Un livre passionnant qui ne permet pas de s’arrêter en cours d’histoire, qui tient en haleine. Une histoire d’amour à la Nicholas Sparks, mêlant la psychologue à de lourds secrets dans une histoire d’amour où les personnages tentent de se trouver.

Moïse est un personnage fascinant aux blessures qui touchent le cœur. Il me donne ce sentiment de vouloir le prendre dans mes bras, de lui dire que tout ira pour le mieux, qu’il n’est pas seul.
Les personnages féminins qui l’entourent (sa grand-mère et Georgie) sont deux femmes de poigne qui apportent une lumière sur une facette cachée de la personnalité de Moïse. Des femmes qui occupent une place importante dans ce roman, dans la construction de l’histoire et dans la vie de Moïse, en particulier Georgie. Le réalisme des caractères des personnages permet d’imaginer très facilement les scènes et les situations qui sont exposées. Il est très facile de s’attacher à eux et à leur histoire, comme si ils faisaient partis de mon quotidien.

Cette histoire est maintenue dans une intrigue particulière avec les visions de Moïse et ce besoin addictif, incontrôlable de peindre avec une enquête de meurtres non résolu. Des situations qui ponctuent la relation amoureuse de l’histoire de péripéties qui construisent et détruisent les liens qui unissent les personnages principaux.

 ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤ ∼ ¤  ∼ ¤
NOTE : 19 /20
LIVRE ADDICT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s